QUARTIER DE LA GARE Laval 2015

scene F
L’aménagement de la LGV Bretagne – Pays de la Loire va considérablement réduire les distances entre les villes et accentuer les opportunités de mise en réseau des territoires. C’est une accroche que le territoire va saisir pour assoir son développement et son attractivité. Pour accroître l’attractivité du territoire, il convient de se positionner comme un carrefour stratégique entre les trois métropoles régionales que sont Rennes, Angers et Le Mans, tout en renforçant les relations avec les villes voisines de plus petite taille (Mayenne, Château-Gontier, Fougères, Vitré) afin de renforcer les relations entre les territoires.La mise en service de la ligne à grande vitesse (LGV) entre Rennes et Le Mans et sa liaison avec le barreau ferroviaire de Sablé-sur-Sarthe à l’horizon 2017 constituent un atout important pour l’essor économique de l’agglomération lavalloise. La réduction des temps de parcours entre Laval et Paris (1h10 contre environ 1h40 actuellement) ainsi qu’avec les autres métropoles régionales constitue une opportunité pour renforcer l’attractivité de l’agglomération. La mise en service de cette ligne à grande vitesse, qui contribuera à augmenter le trafic des voyageurs TER et TGV, permettra à Laval d’attirer une population nouvelle, notamment chez les actifs