Méthodologie

NOTIONS : STRATEGIE – ACTION – DISPOSITIF – SITUATION – PLAN POTENTIEL – MILIEU.

Architecture Action a élaboré pour la fabrication de ses projets les notions de stratégie, action, dispositif, situation, plan-potentiel, milieu.

Les projets sont conduits en privilégiant une approche stratégique qui associe action par le projet et résultats attendus. La transformation de chacun est l’ambition de nos projets.

Le projet n’est pas un objet mais un dispositif spatial dont on attend des effets en terme d’usage, de confort et d’ambiance. Le projet compte moins pour son apparence que pour ce qu’il engendre.

Les solutions proposées sont les moins « consommatrices », les plus immédiates et simple pour répondre à l’objectif.

L’objectif de chaque projet est de contribuer à changer la situation des usages dans laquelle il s’insère. Il est un acteur du développement.

Cette architecture active contribue à rendre plus effective la perception de la communauté pour laquelle il est conduit.

PARTAGER LE PROJET

L’analyse détaillée des intentions de la maîtrise d’ouvrage permet de construire un projet partagé.

LE SITE ENTRE TERRITOIRE ET MILIEU IMMATERIEL

Le site est une notion dont l’extension s’est modifiée, prenant souvent une dimension territoriale. La définition des villes se place à une échelle régionale et parfois au-delà.

Nous considérons l’architecture dans l’ensemble des objets et messages, des flux qui constitue le site. Le site est un milieu, en partie immatériel, plus qu’une morphologie.

SOIN DE L’URBAIN

L’espace public est étudié de façon à augmenter notablement son confort, en prenant soin des habitants. L’espace public est un hommage aux habitants, c’est le luxe de la ville.

PLAN POTENTIEL

Le projet urbain est formulé en définissant l’ensemble des possibles susceptibles de prendre place sur le site. C’est le plan-potentiel. L’ensemble des potentiels du site est mis en évidence avant de choisir les orientations. Nous avons substitué le plan-potentiel au plan-masse afin de penser les changements dans le temps long.

EVIDENCE DES PROJETS

Le projet-dispositif valorise la démultiplication des usages en élaborant des configurations spatiales renouvelées.

Les projets s’appuient sur des solutions techniques et environnementales simples et localement économiques.

L’évolution probable des usages et des fonctions est facilitée par une structure minimale.

La perception des édifices est simulée dès les premières esquisses par des maquettes informatiques.